Translation

contact->fiscal_code
Fiscal Code
11/110
Key English French State
contact->fiscal_code Fiscal Code Code Fiscal
contact->presentation GOIPE is a no-profit association according to art. 36 of Italian civil code made especially for the purpose of organizing European Citizen Initiatives.
This "Freedom to share" ECI has been officially submitted to the European Commission by citizens from eight European countries:
GOIPE est une association à but non lucratif selon l'art. 36 du code civil italien, spécialement conçu dans le but d'organiser des initiatives citoyennes européennes.
Cette ICE «Liberté de partager» a été officiellement soumise à la Commission européenne par des citoyens de huit pays européens :
creative-commons->text Creative Commons License Licence Creative Commons
creative-commons->url http://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0/ https://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0/deed.fr
home->hero->text We need one million signatures. We will start collecting them on November 15th, 2020. <strong>Join us now!</strong> Nous avons besoin d’un million de signatures. Nous commencerons à collecter des signatures le 15 novembre 2020. <strong>Rejoignez-nous!</strong>
home->hero->action Subscribe Souscrire
home->hero2->text <strong>Legalize Filesharing!</strong><br>We are coming together from across Europe to call on the European Commission to adopt copyright rules that are fair to creators and users. <strong>Legalize Filesharing!</strong><br>Nous nous réunissons dans toute l'Europe pour demander à la Commission européenne d'adopter des règles de droit d'auteur qui soient équitables pour les créateurs et les utilisateurs.
home->hero2->action Sign here! Signez-ici !
home->cta Support the Freedom to Share European Citizens' Initiative Rejoignez l'initiative citoyenne européenne "Freedom to Share"
home->widget->steps Join us! Rejoins-nous !
home->official_text->title Read the official text of the initiative Lisez le texte officiel de l'initiative
home->official_text->body Our initiative calls for the adoption of a legislative act providing for a waiver of copyright, related rights, and sui generis database rights for natural persons sharing files via digital networks for personal use and non-profit purposes. Notre initiative est un appel pour l'adoption d'un acte législatif qui vient pour renoncer aux droits d'auteurs, droits voisins et à la protection juridique des bases de données pour les personnes physiques qui partagent des fichiers via les plateformes numériques pour un usage personnel et dans un but non lucratif.
home->take_action->title Take action Agissons
home->take_action->body Spread this initiative with your friends and contacts: write to them, spread the communication materials, talk to them, etc.
Partagez cette initiative à vos amis et contacts : écrivez-leurs, partagez le matériel de communication, parlez-en, etc.
home->donate->title Donate Faites un don
home->donate->open_collective Donate to our collective Faites un don à notre collectif
Key English French State
act->content <p>Spread this inititative with your friends and contacts: write them, spread the communication materials, talk to them, etc.</p>
<p>Get in touch with us and contribute to the organization and spreading of the campaign in your country coordinating with other campaigners: <a href="#proca_dialog" data-turbolinks="false">subscribe!</a></p>
<p>Help to translate: <a href="https://l10n.rio.hn/projects/freedom-to-share/web/">Weblate</a></p>
<p>Support the campaign making a donation:</p>
<p>Diffusez cette initiative auprès de vos amis et contacts : écrivez-les, diffusez les supports, parlez avec eux, etc.</p>
<p>Contactez-nous et contribuez à l'organisation et à la diffusion de la campagne dans votre pays, en coordination avec d'autres militants : <a href="#proca_dialog" data-turbolinks="false">Abonnez-vous !</a></p>
<p>Aide à la traduction : <a href="https://l10n.rio.hn/projects/freedom-to-share/web/">Weblate</a></p>
<p> Soutenez la campagne en faisant un don:</p>
act->title Take action now! Agissez maintenant !
contact->fiscal_code Fiscal Code Code Fiscal
contact->presentation GOIPE is a no-profit association according to art. 36 of Italian civil code made especially for the purpose of organizing European Citizen Initiatives.
This "Freedom to share" ECI has been officially submitted to the European Commission by citizens from eight European countries:
GOIPE est une association à but non lucratif selon l'art. 36 du code civil italien, spécialement conçu dans le but d'organiser des initiatives citoyennes européennes.
Cette ICE «Liberté de partager» a été officiellement soumise à la Commission européenne par des citoyens de huit pays européens :
creative-commons->text Creative Commons License Licence Creative Commons
creative-commons->url http://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0/ https://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0/deed.fr
eci->description->body To legalise sharing – via digital networks, for personal use and non-profit purposes – of files containing works and other material protected by copyright, related rights and sui generis database rights, with a view to striking a balance between the rights of authors and other rightholders and the universal right to science and culture. Pour légaliser le partage (via les réseaux numériques, à des fins personnelles et non lucratives) de fichiers contenant des œuvres et autres matériels protégés par le droit d'auteur, les droits voisins et les droits de protection juridique des bases de données, en vue de trouver un équilibre entre les droits des auteurs et autres titulaires de droits et le droit universel à la science et à la culture.
eci->description->title Description Description
eci->name Name of the European Citizen Initiative Nom de l'initiative Citoyenne Européenne
eci->official_text <p>Our initiative calls for the adoption of a legislative act providing for a waiver of copyright, related rights, and sui generis database rights for natural persons sharing files via digital networks for personal use and non-profit purposes.</p><p>File-sharing came into existence in 1999, with the advent of Napster. Over the years, technology has made distributed (or peer-to-peer) file sharing ever more efficient (e.g., Gnutella, Freenet, BitTorrent).</p><p>From the outset, the main rightsholder companies have opposed the use of sharing technologies for works and other material subject to copyright, related rights, and sui generis database rights, and current legislation is broadly in line with their wishes.</p><p>However, one question remains: is it fair for copyright, related rights, and sui generis database rights to prevent the sharing of works and other material?</p><p>Copyright, related rights, and sui generis database rights should help towards fostering the dissemination of culture, innovation, and social progress.</p><p>Current legislation bans the sharing of files containing works and other material subject to copyright, related rights, and sui generis database rights and seriously curtails the freedom of access to science and culture enshrined in Article 27(1) of the Universal Declaration of Human Rights.</p><p>This issue is of even greater relevance today, since the adoption of Directive (EU) 2019/790 of the European Parliament and of the Council of 17 April 2019 on copyright and related rights in the Digital Single Market.</p><p>The Directive has the opposite effect. On the one hand, Article 17 makes it easier for online content sharing service providers to obtain authorization to disseminate protected content, thereby facilitating their role as privileged intermediaries and encouraging their practices of technical control and citizen profiling. On the other hand, file sharing remains banned.</p><p>This initiative calls for citizens to be allowed to share files directly via peer-to-peer networks for them to have access to science and culture without being subject to checks and profiling. EU legislation enabling this would be perfectly compatible with international law if rightsholders were given fair compensation.</p><p>People and fundamental rights must be at the heart of political and legislative decisions. It is, therefore, necessary to change the current rules governing the sharing of files containing works and other material protected by copyright, related rights, and sui generis database rights in order to enable the potential for freedom and social, cultural, and economic development offered by digital networks.</p>
<p> Notre initiative appelle à l'adoption d'un acte législatif prévoyant une renonciation au droit d'auteur, aux droits voisins et aux droits sui generis sur les bases de données pour les personnes physiques partageant des fichiers via des réseaux numériques à des fins personnelles et non lucratives. </p> < p> Le partage de fichiers a vu le jour en 1999, avec l'avènement de Napster. Au fil des ans, la technologie a rendu le partage de fichiers distribué (ou peer-to-peer) toujours plus efficace (par exemple, Gnutella, Freenet, BitTorrent). </p> <p> Dès le départ, les principales sociétés titulaires de droits se sont opposées à l'utilisation de partage de technologies pour les œuvres et autres éléments soumis au droit d'auteur, aux droits voisins et aux droits sui generis sur les bases de données, et la législation actuelle est globalement conforme à leurs souhaits. </p> <p> Cependant, une question demeure : est-ce équitable pour le droit d'auteur , les droits connexes et les droits sui generis sur les bases de données pour empêcher le partage d'œuvres et d'autres éléments ? </p> <p> Le droit d'auteur, les droits connexes et les droits sui generis sur les bases de données devraient contribuer à favoriser la diffusion de la culture, l'innovation et le progrès social . </p> <p> La législation actuelle interdit le partage de fichiers contenant des œuvres et d'autres éléments soumis au droit d'auteur, aux droits voisins et aux droits sui generis sur les bases de données et restreint gravement la liberté d'accès à la science et à la culture consacrée à l'article 27, paragraphe 1 de la Déclaration universelle sur les droits de l'homme. </p> <p> Cette question est encore plus pertinente aujourd'hui, depuis l'adoption de la directive (UE) 2019/790 du Parlement européen et du Conseil du 17 avril 2019 sur le droit d'auteur et les droits voisins le marché unique numérique. </p> <p> La directive a l'effet inverse. D'une part, l'article 17 permet aux prestataires de services de partage de contenus en ligne d'obtenir plus facilement l'autorisation de diffuser des contenus protégés, facilitant ainsi leur rôle d'intermédiaires privilégiés et encourageant leurs pratiques de contrôle technique et de profilage citoyen. En revanche, le partage de fichiers reste interdit. </p> <p> Cette initiative demande que les citoyens soient autorisés à partager des fichiers directement via des réseaux peer-to-peer pour qu'ils aient accès à la science et à la culture sans être soumis à des contrôles et le profilage. La législation européenne permettant cela serait parfaitement compatible avec le droit international si les titulaires de droits recevaient une compensation équitable. </p> <p> Les personnes et les droits fondamentaux doivent être au cœur des décisions politiques et législatives. Il est donc nécessaire de modifier les règles actuelles régissant le partage de fichiers contenant des œuvres et d'autres éléments protégés par le droit d'auteur, les droits voisins et les droits sui generis sur les bases de données afin de permettre le potentiel de liberté et de développement social, culturel et économique offert par les réseaux numériques. </p>
faq->acronym FAQ FAQ
faq->entries->are-you-against-authors->body Not at all. We want to update copyright so that it's compatible with modern reality and people's preferences. We believe modern technology is an opportunity for authors, not a problem. We also believe that it's harmful for authors to depend on and support very unfair and unpopular status quo of copyright laws. Some authors might be appreciated and know by people much more thanks to file sharing. Pas du tout. Nous voulons mettre à jour le droit d'auteur pour qu'il soit compatible avec la réalité moderne et les préférences des gens. Nous pensons que la technologie moderne est une opportunité pour les auteurs, et non un problème. Nous pensons également qu'il est préjudiciable pour les auteurs de dépendre d'un statu quo (état actuel des choses) très injuste et impopulaire des lois sur le droit d'auteur et de le soutenir. Certains auteurs pourraient être appréciés et connus des gens beaucoup plus grâce au partage de fichiers.
faq->entries->are-you-against-authors->title Are you against authors? Êtes-vous contre les auteurs ?
faq->entries->are-you-against-digital-platforms->body No, if they do not abuse of their power to control and profile people. The various internet services which have come to dominate the digital distribution of culture can be a net positive because they make distribution more efficient. Disintermediation can also reduce the amount of money wasted on middlemen who do not produce any additional culture. However, we don't see why giant centralised internet services run by few multinationals should be in control of culture in the digital era. Efforts like article 17 in directive 790/2019 ("upload filters") were misguided, and will inevitably fail, because they failed to attack the root problem. Non, si elles n'abusent pas de leur pouvoir pour contrôler et profiler les gens. Les différents services Internet qui en sont venus à dominer la distribution numérique de la culture peuvent être un net positif car ils rendent la distribution plus efficace. La désintermédiation peut également réduire les sommes d'argent gaspillées par les intermédiaires qui ne produisent pas de culture supplémentaire. Cependant, nous ne voyons pas pourquoi des services Internet centralisés géants, gérés par quelques multinationales, devraient contrôler la culture à l'ère numérique. Des efforts comme l'article 17 de la directive 790/2019 ("filtres de téléchargement") ont été malavisés et échoueront inévitablement, car ils n'ont pas réussi à s'attaquer au problème de fond.
faq->entries->are-you-against-digital-platforms->title Are you against digital platforms? Êtes-vous contre les plates-formes numériques ?
faq->entries->are-you-against-rightsholders->body No, as long as they pursue the stated objectives of copyright (and author rights), that is the promotion of culture and social progress. Majors lost an opportunity when they attacked Napster in the early 2000; they could have sided with it and gained a free money machine. Instead they missed a decade and now they depend on royalties from Spotify, Apple, etc. for their survival. Our proposal is an opportunity for collecting societies, publishers, record labels and other rightsholders too. Non, tant qu'ils poursuivent les objectifs déclarés du droit d'auteur (et des droits des auteurs), c'est-à-dire la promotion de la culture et du progrès social. Les majors ont perdu une occasion lorsqu'elles ont attaqué Napster au début de l'année 2000 ; elles auraient pu se ranger de leur côté et gagner une machine à argent gratuite. Au lieu de cela, elles ont manqué une décennie et dépendent maintenant des droits d'auteur de Spotify, Apple, etc. pour leur survie. Notre proposition est une opportunité pour les sociétés de gestion collective, les éditeurs, les labels de disques et les autres détenteurs de droits.
faq->entries->are-you-against-rightsholders->title Are you against rightsholders? Êtes-vous contre les détenteurs de droits ?

Loading…

User avatar @mia1755

Translation changed

Freedom to Share / webFrench

Fiscal Code
Immatriculation fCode Fiscale
2 months ago
User avatar Damien

Suggestion removed

Freedom to Share / webFrench

Fiscal Code
Code fiscal
3 months ago
User avatar Damien

New translation

Freedom to Share / webFrench

Fiscal Code
Immatriculation fiscale
3 months ago
User avatar Damien

New contributor

Freedom to Share / webFrench

New contributor 3 months ago
User avatar None

Suggestion added

Freedom to Share / webFrench

Fiscal Code
Code fiscal
3 months ago
Browse all component changes

Glossary

English French
No related strings found in the glossary.

Source information

Key
contact->fiscal_code
String age
4 months ago
Source string age
4 months ago
Translation file
locales/fr.yml, string 1